Le petit déjeuner dans un régime

Si vous entamez un régime, ne faites surtout pas l'impasse sur le petit déjeuner.  Car contrairement aux idées reçues, sauter ce repas ne contribue pas à un amaigrissement, mais au contraire à une mauvaise répartition des aliments pour le reste de la journée. En effet, si vous vous restreignez au lever, vous allez craquer à 11h pour des sucres rapides, ou vous jeter sur des aliments riches en matières grasses à l'heure du déjeuner.

Un petit déjeuner équilibré doit comporter quatres groupes d'aliments essentiels : une boisson chaude (pour l'hydratation), un fruit frais ou pressé (pour les vitamines, les minéraux et les fibres), un produit laitier (pour le calcium et les protéines) et des céréales ou du pain complet (pour les fibres, les glucides lents et les vitamines B). Tous ces aliments, riches en fibres et glucides seront digérés lentement au cours de la matinée, provoquant un sentiment de satiété et évitant les grignotages.

Le petit déjeuner amène à notre estomac le carburant nécessaire pour débuter la journée. Il apporte à notre corps les éléments nutritifs essentiels, tels que le calcium, les protéines, les fibres, les vitamines B et C, ainsi que le fer. Le petit déjeuner permet de cesser le jeûne imposé à l'estomac pendant la nuit, reconstitue les réserves du corps, et évite les coups de pompe !

Enfin, il est important de prendre le temps de s'asseoir autour d'une table pour savourer son petit déjeuner. Plus on mange vite, plus on ingurgite, et plus on risque d'avoir des lourdeurs digestives tout au long de la matinée. Réservez-vous au moins 15 à 20 minutes, le temps que votre organisme ait le temps de prendre l'énergie dont il a besoin, dans les aliments que vous lui apportez, avant d'affronter la journée !

I diet