Phase 4 du régime dukan

La phase de stabilisation est une étape cruciale dans le déroulement du régime dukan. Et le dire ce n’est pas faire de l’exagération. Car si le sujet négocie mal ce dernier virage, il se produit une reprise très rapide du poids qu’il a perdu. C’est pour cette raison que nous pouvons dire que la phase 4 tient le régime dukan. Elle se présente comme une période complexe et éprouvante du fait de sa permanence. Par ailleurs, à ce stade on peut relever au moins deux niveaux de difficultés. Le premier niveau de difficulté concerne le régime alimentaire. En effet, lorsque l’on suit un tel régime il y a forcément de profondes mutations au niveau des habitudes alimentaires. En clair, à la phase de stabilisation le patient s’habitue à une alimentation riche en protéines. Toute la difficulté provient du fait qu’a partir de cette période la personne suivant un régime dukan a tendance à revenir à son ancien régime alimentaire. C’est ce pas ou cette barrière qu’il ne faut pas franchir pourtant si l’on ne veut pas que tous les moments de privation partent en fumée. Ainsi, au cours de la quatrième phase du régime dukan, le patient doit pouvoir maintenir son alimentation enrichie en protéines de diverses sortes. A ce propos, de nombreuses personnes peuvent se demander si le régime est restreint comme dans les autres phases qui l’on précédées. A ces personnes on répondra que la consommation unique de protéines pures peut se faire au moins une fois la semaine en phase de stabilisation. Ces protéines pures à consommer à cette étape sont exactement les mêmes que ceux de la phase d’attaque. Par conséquent, dans un souci de stabilisation de son poids le sujet pourra déguster avec le plus grand bonheur les viandes maigres, les poissons, les abats, les fruits de mer, la volaille, les jambons et le lait écrémé sur toute une journée entière. Cependant, la personne qui suit ce régime ne doit pas consommer les laitages et les œufs lors de sa journée protéines pures.

Le deuxième niveau de difficulté est relatif à la durée de la période de stabilisation. En effet, ce moment dure pratiquement toute la vie. Ce qui signifie que les efforts déployés pour le maintien du nouveau poids doivent nécessairement se prolonger dans le temps. Il est évident que cela peut être vraiment éprouvant à la longue. Et c’est à ce niveau que beaucoup de personnes craquent et reprennent de façon spectaculaire le surplus de poids éliminé. De tels efforts inlassables exigent de l’engagement et de la discipline. Il faut de la discipline pour pouvoir maintenir la nouvelle habitude alimentaire. Car à cette fin du régime dukan, les tentations de retourner à ses vieilles habitudes alimentaires sont grandes. D’ailleurs, le programme alimentaire dans la phase de consolidation est pratiquement normal. Selon le principe de fonctionnement de la méthode minceur du nutritionniste Pierre Dukan, pour garder le cap il faut réserver une journée dans la semaine pour la consommation de protéines pures. Ce qui veut dire que les autres jours de la semaine, le patient peut se régaler avec des repas normaux. Comme on peut le constater, au stade de la stabilisation la personne suivant ce régime n’a pas un régime alimentaire trop contraignant. Il suffit donc d’une bonne dose de persévérance et d’engagement pour conserver les résultats des phases précédentes sur une bonne période.

La phase 4 du régime dukan, qui est aussi la dernière dans ce mécanisme efficace de perte de poids est essentielle. En effet, si elle n’est pas parfaitement maîtrisée le patient reprend assez vite le poids qu’il a perdu. Cette étape présente l’inconvénient d’avoir une durée indéterminée. Pratiquée durant toute la vie, elle peut être source de nombreuses difficultés et de désagréments.

I diet