Présentation du régime Dukan

Le succès de ce procédé repose sur son principe de mise en pratique. En effet, le régime cherche à réduire seulement l’apport en glucides et en lipides. La quantité d’aliments reste toujours la même pour éviter les frustrations. C’est ce qui fait la différence entre le régime Dukan et les autres régimes. Le régime protal se fait en plusieurs phases. Pour aider votre organisme à s’habituer au régime et aux restrictions qualitatives. Nous avons d’abord la phase d’attaque. Dans cette phase, un certain nombre d’aliments sont autorisés. Il s’agit principalement des viandes maigres, les poissons, les produits de la mer (coquillages, crustacés, etc.), les volailles, les jambons (de dinde et de poulet), les œufs et les produits laitiers (à condition qu’ils soient dépourvus de matières grasses). Évitez de faire cuire les aliments avec des matières grasses (huile, beurre). Vous pouvez consommer autant d’aliments prescrits que vous désirez. Cependant, les œufs et les laitages sont très riches. Vous devez alors faire attention sinon vous risquez d’augmenter considérablement votre taux de cholestérol. Il faut aussi que vous absorbiez au minimum 2 litres d’eau par jour (les sodas lights sont autorisés). La phase d’attaque peut aller jusqu’à 10 jours. Ensuite, il y a la phase de croisière. À cette étape, vous pouvez consommer que des légumes (sauf les féculents), les steaks de sojas et le tofu (sous toutes ses formes). Parmi les légumes autorisés, les carottes et les betteraves ne peuvent être consommées constamment (à chaque repas). N’oubliez pas non plus de consommer les viandes et les poissons. Ils doivent être consommés dans une faible quantité par rapport aux légumes. Le régime Dukan conseille d’alterner entre la phase de croisière et la phase d’attaque. Vous prendrez donc un jour pour une phase de protéine et de légumes (PL) et le jour suivant pour la phase pure protéine (PP).

La phase de croisière ne doit cesser dès que vous atteignez votre poids idéal. La phase suivante est la phase de consolidation. Elle se compose des mêmes aliments que la phase de croisière, mais ici il y a des aliments en plus. Par jour, vous pourrez donc consommer des tranches de pain, du fromage, et un fruit. Il vous sera possible dans cette phase de consommer des aliments exclus du régime. Vous pourrez donc effectuer deux repas dans la semaine avec des aliments interdits, mais dans une quantité raisonnable. Ces repas de « gala » doivent être constitués de tous les éléments nutritifs y compris les lipides et les glucides. Les deux repas ne doivent pas être faits le même jour. Vous pouvez laisser par exemple un délai de trois jours entre chaque repas de « gala ». Pour estimer le temps de cette phase, vous devez multiplier le nombre de kilos perdus dans les autres phases par 10 jours. Si vous aviez perdu 10 kilos durant les précédentes phases, vous devriez donc faire cette phase pendant 100 jours. Il nous reste maintenant la dernière phase : la phase de stabilisation (régime permanent). Durant cette phase, vous devez choisir un jour pendant lequel vous ne consommerez que des aliments riches en protéines (la phase d’attaque PP). Le régime préconise de prendre le jeudi pour cela. Cependant, vous pouvez programmer ce jour en fonction de votre emploi du temps. À cet instant, vous pourrez recommencer à manger normalement, mais garder un œil sur votre ligne. La journée pure protéine doit être maintenue et vous devez prendre du son d’avoine (trois cuillères à soupe) chaque jour. Il se pourrait que l’avoine ait la capacité de réduire le niveau des calories contenu dans l’intestin grêle. Pour terminer, un repas sans restriction peut vous être accordé une fois dans le mois.

Il est préférable de consulter un médecin avant de vous lancer dans le régime Dukan. En effet, au début du régime vous perdez une grande quantité de poids ce qui peut vous affecter d’une manière ou d’une autre. Un avis médical est donc nécessaire.

I diet