Protéines, Lipides, Glucides

Les protéines (appelées également protides), d'origine végétale et animale sont indispensables à notre organisme, et doivent être consommées de manière associée. Elles sont utiles dans la croissance et dans le renforcement de l'ossature, les muscles et des cellules. On trouve les protéines végétales dans les céréales (son, froment, blé) et les féculents (pâtes, riz, lentilles, petits pois). Les protéines animales, quant à elles, se situent dans la viande, le poisson, les oeufs et les produits lactés. La consommation quotidienne de protéines doit représenter 10 à 15% de notre ration calorique. La valeur calorique des protéines se calcule ainsi : 1 g = 4 Kcal.

Les lipides (assimilés aux graisses), indispensables à notre corps, sont également d'origine animale et végétale. Ils sont utiles dans la construction des membranes de nos cellules. Certains acides gras (dits polyinsaturés) sont essentiels, car ils ne sont pas fabriqués par l'organisme. Ils sont utiles pour la croissance, le fonctionnement rénal, épidermique et reproductif. D'autres acides gras (dits monoinsaturés) doivent être limités, car ils peuvent être produits par notre corps. On trouve les lipides d'origine végétale dans les huiles alimentaires ; et les lipides d'origine animale dans la viande, le poisson, et certains produits laitiers (crême fraîche, yaourt, beurre).  La consommation quotidienne de lipides ne doit pas dépasser 25 à 30% de notre ration calorique. La valeur calorique des lipides se calcule ainsi : 1 g = 9 Kcal.

Les glucides (assimilés aux sucres lents et rapides), d'origine végétale fournissent l'énergie immédiate nécessaire à notre organisme. Ils sont utiles pour assurer une constance dans le sang, et sont souvent associés aux aliments porteurs de vitamines, minéraux, fibres, calcium, et cellulose. C'est le cas pour les fruits notamment, riches en glucose, fructose, eau, vitamines et fibres. Les sucres lents que l'on trouve dans les féculents assurent la fourniture de glucide dans la durée . La consommation quotidienne des glucides doit être de 45 à 55% de notre apport calorique. Cependant, la teneur en sucre varie d'un aliment à un autre, il n'existe donc pas d'équivalence poids/valeur calorique.

I diet