Role des fibres pour votre organisme

Les fibres sont des substances végétales qui ont la particularité de ne pas être absorbées dans notre intestin, d'apporter rapidement un sentiment de satiété, de ralentir la digestion des glucides dans notre organisme, de diminuer les quantités d'aliments ingérés,  le tout sans apporter de calorie !

On trouve les fibres dans la cellulose, les polysaccharides (la pectine, l'hémicellulose, la gomme et les mucilages) et la lignine ; c'est-à-dire dans certains légumes (haricots, lentilles, petits pois,...), et certains fruits frais ou secs (figues, pruneaux, datte, abricots, groseilles, châtaignes, ...), ainsi que dans les céréales complètes (son, flocons d'avoine, blé soufflé) et dans la levure alimentaire.

Les fibres servent essentiellement à réguler le transit intestinal, à réduire le taux de cholestérol dans le sang, à réduire le risque de calculs biliaires, à réduire le risque des maladies coronariennes, et à prévenir l'obésité grâce au sentiment de satiété qu'elles apportent. Les fibres sont souvent présentées en deux catégories : les solubles et les insolubles. Les fibres solubles (fruits et légumes frais et secs) ont la particularité de former un gel au contact de l'eau, qui va ralentir l'absorption des sucres, des lipides et des aliments de façon plus générale. Les fibres insolubles (le pain complet, les céréales), quant à eux, augmentent le volume et le poids des excréments, ce qui facilite considérablement le transit intestinal.

Pour atteindre un bon équilibre intestinal, il est conseillé de consommer 30 à 35 grammes de fibres solubles dans notre alimentation quotidienne, ce qui correspond à 200 grammes de légumes crus ou fruits, et surtout de varier leurs sources. Par contre, une absorption trop importante de fibres, sans apports hydriques suffisants peut s'avérer néfaste, et provoquer des  dérangements intestinaux, une déshydratation, une mauvaise absorption des minéraux et des désagréments, tels que des ballonnements ou flatulences indésirables.

I diet