Le régime hyperprotéiné peut causer des conséquences néfastes à l'organisme

Le régime hyperprotéiné fait l'objet de vives contestations sur le plan médical car si certains vantent son efficacité en faisant perdre du poids en peu de temps, d'autres le déconseillent fermement. On va alors essayer de voir de plus près ses inconvénients.

Consommer essentiellement des protéines limite l'apport en calories et empêche les sensations de faim en milieu de matinée ou en fin de journée. Le régime hyperprotéiné part, entre autres, de ce principe, étant composé principalement de menus tout fait à base de protéines qu'on peut se procurer dans les magasins spécialisés. Par ailleurs, des compléments sous forme de poudre ou de boissons, contenant près de 80 % de protéine, sont ajoutés aux rations alimentaires qui ne comportent que d'infimes quantités de glucide et de lipide. En adoptant tel régime, les graisses fondent à vue d'?il mais la masse musculaire reste intacte, cependant, on ne doit le suivre que sous la surveillance d'un médecin, de préférence un nutritionniste. En effet, des malaises peuvent survenir à tout moment, provoqués par des carences car ne consommer que des protéines peut affecter le bon fonctionnement de l'organisme. De ce fait, il est primordial d'y associer des acides gras essentiels, des vitamines et des minéraux pour une alimentation bien équilibrée.

A qui déconseille-t-on le régime hyperprotéiné ?

Le régime hyperprotéiné doit être proscrit aux personnes souffrant du diabète de type I et celles qui pratiquent une activité sportive intense ainsi qu'aux femmes enceintes ou qui allaitent. Par ailleurs, les personnes cardiaques ou sujettes à l'insuffisance rénale ou hépatite s'exposent dangereusement au développement de leur maladie. En plus, se mettre à un tel régime n'est pas en accord avec une vie sociale considérablement remplie. En effet, il est assez déroutant de voir débarquer lors d'un repas d'affaires quelqu'un s'amener avec son repas hyperprotéiné.

Les risques du régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné peut provoquer des maux de têtes importants et aussi des constipations occasionnelles qui, généralement, disparaissent au bout de 3 jours de cure. Aussi, ce régime n'est-il pas sans conséquences et pour le suivre, il faut faire abstraction des petites douleurs qui peuvent survenir. En plus, une certaine fatigue peut être ressentie en milieu de matinée ou fin de journée. Certes, les produits qu'on peut trouver en pharmacie sont conçus de manière à ne pas diminuer l'apport nécessaire à l'organisme mais n'étant que des compléments, ils ne parviennent pas à soulager la lassitude. Aussi est-il nécessaire de ne pas brusquer le changement dans les habitudes alimentaires et adopter progressivement le régime. Par ailleurs, il ne faut pas non plus minimiser les conseils d'un nutritionniste qui saura guider efficacement le régime en fonction de l'aptitude physique de la personne concernée à le supporter. Un autre risque qui peut survenir aussi est la reprise du poids dès l'arrêt du régime car dès la fin de la diète, il se peut que celui qui a suivi le traitement se rue sur des plats appétissants et savoureux à cause du manque qu'il a refoulé depuis, entraînant de ce fait un effet yoyo. Par conséquent, il faut manger raisonnablement ni trop sucré, ni trop gras ou trop salé, pour éviter les problèmes de carence ou de surpoids car les rations et produits hyperprotéinés ne constituent ni un vrai repas, ni une alimentation bien équilibrée indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Par conséquent, un tel régime ne doit pas être adopté à long terme et il faut que la ration alimentaire comporte, outre les protéines, des glucides, des lipides et des vitamines pour satisfaire les besoins de l'organisme.

I diet