Comment éviter le grignotage

Pour éviter le grignotage, il est vivement conseillé de boire au moins 1.5 litres d'eau. L'eau, surtout enrichie en magnésium coupe la faim, et comble les carences qui peuvent être provoquées par un régime strict. Le magnésium va réguler l'organisme et éviter les déficits qui peuvent provoquer des vertiges, de la fatigue, des troubles du sommeil, de la tachycardie, et toutes sortes de désagréments.

Il est parfois préconisé de consommer des coupes faim avant les repas. Qu'ils soient naturels ou sous forme de comprimés, ils vous éviteront de vous ruer sur les cacahuètes et de le regretter amèrement après... Optez si possible pour une pomme, une barre céréalière, un jus de fruit frais ou un produit laitier.

De même, apprenez à faire de petits encas "utiles" entre les repas, en milieu de matinée et à l'heure du goûter, composé d'aliments sains (comme un yaourt et un fruit). Vous n'aurez plus de sentiment de manque, en passant devant la vitrine de la boulangerie d'à côté. Un fruit et un verre d'eau et le tour est joué : la pectine du fruit va gonfler dans votre ventre, et vous faire passer toute envie de grignotage inopportun !

Préférez manger au cours des repas, des aliments riches en fibres comme les salades, les légumes, les soupes et les fruits. En effet, cela vous évitera d'avoir envie de grignoter 2 heures plus tard, car les aliments riches en fibres jouent un rôle non négligeable sur le sentiment de satiété et le rassasiement. Consommez des aliments qui se digèrent lentement, pauvres en graisses, sucres rapides et farines enrichies, au profit d'aliments naturels à base de sucres lents, de vitamines et de fibres.

Enfin, le grignotage est souvent lié à l'ennui, à une mauvaise habitude alimentaire, ou au stress... Allons, reprenez-vous en main, changez radicalement votre rythme alimentaire, réhabituez votre corps aux aliments qui lui sont vitaux, et vous retrouverez naturellement le peps et le dynamisme dont vous avez besoin pour avancer !

I diet